Témoignage arrêt de la cigarette (j’ai plus de souffle)

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Arrêter de fumer est une démarche qui nécessite une bonne dose de motivation. Fred, 29 ans, nous explique aujourd’hui comment il y est arrivé.

Témoignage de guérison de l'arrêt de la cigarette

Comprendre les signes pour mieux arrêter de fumer

Quand on décide de stopper la cigarette, il est important de savoir pourquoi on en est arrivé là : « Je l’ai découvert au lycée, avec mes potes » commence Fred. « Alex avait commencé à fumer et l’a propagé au reste de la bande ». Les situations à risque, qui précèdent la consommation doivent être identifiées.

On le verra par la suite, cela permet de mettre en place des stratégies pour résister. Fred détaille : « On fumait aux pauses de cours, devant le lycée. Cela continuait après l’école, à la maison ».

Il grandit mais ne décroche pas pour autant : « J’ai quitté le lycée et je suis arrivé à la fac. Mon intérêt pour la cigarette n’a pas flanché. Avec le recul, je me rends compte que je fumais principalement pendant les pauses. Le café était lui aussi un facteur qui déclenchait l’allumage de la clope ».

Un jour, Fred a le déclic, il souhaite arrêter : « Je me suis dit, finalement, la clope cela fait mal à ma santé et à mon portefeuille. J’ai pris conscience que je devais arrêter. Après en avoir parlé à mon entourage, j’ai pu donc me motiver et vraiment me mettre dans une démarche d’arrêt. »

Grâce à cette analyse que Fred a réalisé sur lui-même, il a identifié les facteurs déclencheurs. « Par exemple, le café était souvent déclencheur de cigarette. J’ai déjà réduit ma consommation pour me tourner vers d’autres boissons comme le thé. L’intérêt était de dissocier café et cigarette. Quand j’ai compris cela, j’ai été plus motivé que jamais. »

La démarche d’analyse qu’a fait Fred a permis d’identifier un facteur déclencheur. Il a trouvé une solution et cela a boosté sa motivation.

Témoignage : Utiliser des méthodes simples

Certaines personnes essaient d’arrêter du jour au lendemain, sans pour autant modifier leur hygiène de vie. Fred a fonctionné différemment : « J’avais lu que des solutions existaient comme la cigarette électronique, les patchs ou l’hypnose. Moi, je ne voulais pas faire de cette manière. J’ai inscrit ma démarche d’arrêt du tabac dans la modification de mon style de vie. »

Il comprend en effet que son style de vie n’était pas bon. « Je ne faisais pas de sport, je mangeais mal. Après ma remise en question, je savais que je devais aussi changer cela dans mon quotidien. J’ai supprimé toutes les cigarettes, je me suis inscrit dans un club d’athlétisme. Les fruits et légumes font partie de mon alimentation quotidienne. C’est un bonheur ! ».

Fred a finalement compris que l’alimentation et le sport avaient un impact énorme sur la santé, à la fois mentale et physique. Il détaille les bienfaits qu’il ressent maintenant : « Aujourd’hui je me sens beaucoup mieux. Je stresse moins, j’ai plus d’énergie, je suis plus concentré. C’est vraiment génial. Je conseille à tout le monde d’arrêter dès maintenant ». C’est désormais à votre tour.


Lisez aussi:

Quelle méthode pour arrêter de fumer rapidement ?