Hypnose pour arrêter la cigarette ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Pour arrêter la cigarette, de multiples méthodes existent. Il est ainsi possible d’opter pour l’hypnose, qui pourrait avoir un certain effet.

Hypnose pour arrêter la cigarette ?

La technique d’hypnose pour arrêter de fumer

Arrêter de fumer est un grand pas en avant vers l’amélioration de sa qualité de vie et de son bien-être. Parmi les méthodes qui existent actuellement, on trouve l’hypnose.

Ce principe hypnotisant se base sur le mécanisme de suggestion. En fait, l’hypnose consiste à modifier la perception du fumeur vis-à-vis du tabac. L’idée est donc que la personne qui fume arrive à voir que la cigarette est inutile, qu’elle constitue finalement un bourreau à se débarrasser. L’hypnothérapie va ainsi s’appuyer sur les habitudes, les raisons de la dépendance pour libérer l’emprise de la cigarette sur l’individu.

Comment se déroule donc une séance d’hypnose pour arrêter la cigarette ?

La toute première va commencer par un entretien entre l’hypnothérapeute et le patient. Il a pour but de déterminer et d’évaluer les liens de dépendance du fumeur. Cela peut être les motivations à allumer une cigarette, les gestes liés à la pratique, la vision du tabac (obsession, drogue).

On y trouve aussi tout ce qui attrait à l’environnement, qui peut être favorable ou non à l’arrêt de la cigarette. Le psychothérapeute discute aussi avec le patient de sa volonté et des risques d’effets secondaires possibles.

La suite de la séance d’hypnose va se dérouler, plus loin, dans un canapé par exemple. Le fumeur s’installe confortablement puis ferme les yeux. L’hypnothérapeute va alors, suivant la discussion, créer une stratégie d’hypnose basée sur une série d’exercices pour combattre le tabac.

Il faut réussir à faire percevoir le tabac différemment pour l’arrêter. Toutes les séances dispensées sont donc uniques. Le but est ici de faire comprendre que le fumeur est sous l’emprise du tabac. Par exemple, on peut lui faire comprendre que cela représente un certain coût financier, qui dirige corps et pensées.

La séance contient généralement une phase de pesanteur, d’engourdissement ainsi qu’une de suggestion thérapeutique.

L’hypnothérapie, une solution efficace contre la cigarette?

Alors finalement, l’hypnose constitue-t-elle le meilleur moyen pour arrêter durablement de fumer ? D’après plusieurs études réalisées, le principe hypnotisant aurait une efficacité réelle dans l’arrêt de consommation de cigarettes. Ainsi, ce serait 72 % de personnes qui réussiraient à arrêter un mois après une séance d’hypnose. 63 % tiennent deux mois alors que 45 % résistent pendant trois mois.

Il y a ainsi une certaine désintoxication réalisée pour les personnes fortement dépendantes à la nicotine. Leur organisme est aussi nettoyé que des personnes dont la dépendance est moyenne.

Malgré ces bons résultats, on note des effets secondaires. Certains ne peuvent pas être évités comme la prise de poids. Elle est faible mais existe. Il y a aussi de l’anxiété ou une certaine déprime qui se sont développées. Ce sont autant de facteurs qui peuvent amener un fumeur à craquer et faire une rechute.

Il convient donc de coupler l’arrêt de la cigarette à une bonne hygiène de vie. Cela va permettre d’atténuer les effets secondaires et vous sentir mieux.


Lisez aussi:

Enceinte : comment arrêter de fumer pour la santé de son bébé ?

La méditation peut-elle m’aider à arrêter de fumer ?