Arrêter de fumer : des bienfaits jour après jour

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Prendre la décision de stopper la cigarette est positif, quel que soit l’instant. Les bienfaits arriveront alors jour après jour.

Arrêter de fumer : des bienfaits jour après jour

Les moyens pour arrêter de fumer

Jeter son paquet de cigarettes est un acte qui demande un certain travail. C’est difficile, mais les bienfaits rencontrés ne font pas regretter cet acte.

Pour arrêter de fumer, de nombreux moyens existent. Certains seraient plus efficaces que d’autres, d’après diverses études médicales. On classe ces méthodes en deux groupes, car l’un agit plutôt psychologiquement quand l’autre agit sur le corps lui-même.

Le premier est donc celui des méthodes alternatives naturelles. On y trouve l’hypnose, l’acupuncture ou encore l’homéopathie. Elles viennent surtout en complément des autres méthodes, qui possèdent des résultats supérieurs.

Le reste se compose ainsi des substituts nicotiniques. Le principe de celles-ci, c’est qu’elles remplacent la cigarette par d’autres moyens pour donner la nicotine.

C’est à cause de cette substance que l’on veut toujours fumer et fumer. Il est notamment question des cigarettes électroniques ou des patchs nicotiniques, qui sont les méthodes les plus connues.

Dans tous les cas, choisir une méthode ou en associer deux vont procurer des effets positifs sur votre corps. Les connaître vont permettre de booster votre motivation.

Les bienfaits visibles de l’arrêt du tabac

On peut diviser les bienfaits apportés par l’arrêt de la cigarette en deux catégories. L’une va s’agir des effets à court terme et l’autre à long terme.

Tout d’abord, d’un point de vue purement cardio-vasculaire, arrêter de fumer possède des résultats incroyablement efficaces. Des risques de maladie diminuent automatiquement. La possibilité de développer un infarctus diminue de 50 % lorsqu’on arrête la cigarette. À titre d’exemple, le traitement de l’hypertension artérielle diminue ce risque de 20 %.

À court terme, les effets positifs sont perçus presque immédiatement par ceux qui stoppent. 20 minutes après la dernière cigarette, c’est la pression sanguine et les pulsations du cœur qui ne sont plus perturbées. On rappelle que la nicotine va impacter le sang. Elle gêne l’oxygène qui doit se fixer sur les globules rouges afin d’arriver sur les cellules. Celles-ci donnent alors l’énergie aux muscles pour fonctionner.

Huit heures après la dernière cigarette, le sang contient moitié moins de dioxyde de carbone. L’oxygénation des cellules, dont on a vu le processus, redevient alors normale. Pourtant ce n’est qu’au bout de 24 heures sans en avoir ingéré que le corps se vide complètement.

Vous devez le savoir, la cigarette possède un impact sur le goût et l’odorat. Au bout de 48 heures, ces sensations commencent à s’améliorer. Enfin, trois jours sans clope vont rendre la respiration plus facile.

À long terme, cela se joue plutôt sur les maladies pouvant perturber l’espérance de vie. Pour 3 mois, c’est la toux et la fatigue qui diminuent, pour 1 an, le risque d’infarctus. Cinq ans font revenir le risque d’accident vasculaire cérébral identique à un non-fumeur. 10 ans et ce sont les risques de cancers qui baissent. Enfin, 15 ans font revenir l’espérance de vie à la normale.

Il convient que l’arrêt du tabac va de pair avec une bonne hygiène de vie, avec alimentation équilibrée et sport.


Lisez aussi:

Addiction à la cigarette électronique : quelle solution ?

Arrêter la cigarette fait-il grossir ?